Suivi du projet

La feuille de route du projet :


2011 : l’étude préliminaire

En 2011, une étude préliminaire portée par le SIAC et Chablais Région (Suisse) a permis d’examiner les conditions liées à la réouverture de la ligne ferroviaire entre Evian-les-Bains et Saint-Gingolph au trafic voyageur. Les résultats de l’étude ont démontré qu’une réouverture commerciale était envisageable et pourrait s’avérer économiquement supportable selon le scénario recommandé, à savoir le prolongement en première étape des services ferroviaires valaisans de St-Gingolph à Evian-les-Bains. En effet, ce choix prévoit des investissements réduits au minimum, tout en offrant, dès la mise en service, un niveau de confort et de rapidité commerciale de haut niveau.


2015 : les études d’Avant-Projet (AVP)

Cette dernière étape de travail avant les travaux sera menée par le propriétaire de la ligne, SNCF-Réseau.

Entre 2015 et 2017, le volet ferroviaire de l’étude précédente sera actualisé et des données d’aménagement du territoire (gares, environnement) seront intégrées pour alimenter l’AVP. Un complément juridique sera également traité, vu le statut transfrontalier de la ligne.

Entre 2017 et 2019, les études de génie civil et d’équipement ferroviaire seront conduites.

Ces études d’AVP sont inscrites au Contrat de Plan Etat-Région (CPER) 2015-2020, pour permettre l’inscription du projet en lui-même dans le CPER suivant, celui de 2020-2026. Cette inscription implique la reconnaissance du dossier par l’Etat.

Ci-dessous : extrait de la page 19 du CPER 2015-2020

Capture d'écran 2015-09-20 21.57.42

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!